<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script> Côté KT - http://ktrolpoup.zeblog.com/ <link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://ktrolpoup.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

Côté KT


<body>


Prédications :

Prédications / Dimanches et fêtes

Blog

Catégories

Calendrier

« Janvier 2008 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Liens

Derniers billets

Pages


Rechercher
dans les blogs 'rolpoup'


Fils RSS


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

(Ɔ) - Citer avec le lien Côté KT
<script src="http://shots.snap.com/ss/052aabba95571680aaf32a0d71a38e43/snap_shots.js"></script> <object width="120" height="130" align="right"><param name="movie" value="http://pendulumclockgadget.googlecode.com/svn/trunk/pendulumClock.swf?up_lineColor=400B0B&up_hourOffset=0&up_numberColor=5e5107&up_logoText=ultima necat&up_faceColor=ecdfc5&up_minOffset=0&up_tick=true&up_halfChime=&up_clockName=Pendulum Clock&up_backgroundColor=FFFFFF&up_handColor=000000&up_hourChime=&up_quarterTilChime=&up_pendulumColor=5e5107&up_quarterChime=&"></param><param name="AllowScriptAccess" value="always"></param><param name="wmode" value="opaque"></param><embed src="http://pendulumclockgadget.googlecode.com/svn/trunk/pendulumClock.swf?up_lineColor=400B0B&up_hourOffset=0&up_numberColor=5e5107&up_logoText=ultima necat&up_faceColor=ecdfc5&up_minOffset=0&up_tick=true&up_halfChime=&up_clockName=Pendulum Clock&up_backgroundColor=FFFFFF&up_handColor=000000&up_hourChime=&up_quarterTilChime=&up_pendulumColor=5e5107&up_quarterChime=&" type="application/x-shockwave-flash" width="120" height="130" allowScriptAccess="always" wmode="opaque" align="right"></embed></object> <body> _____________________________________________________________________ <a name='e290009'></a>

KT+ 1ère séance : Qui est Jésus ? 25.01.2008

Par Rolpoup :: vendredi 25 janvier 2008 à 21:35 :: KT Plus

 

 

 

 

Qui est Jésus ?

 

 

 

Il y a très peu de témoignages parlant de Jésus en dehors du Nouveau Testament. Les écrits historiques sur des personnages non-célèbres sont rares à l’époque. Jésus peut être considéré comme peu célèbre en dehors du cercle de ses disciples. On devra alors se demander : pourquoi un tel rayonnement parmi eux après sa mort ?

 

À moins que l’on ne suive ceux des auteurs contemporains qui mettent en doute son existence historique (Prosper Alfaric – début XXe siècle –, quelques ouvrages soviétiques, et récemment Raoul Vaneighem puis Michel Onfray). Ce qui ne répond pas à la question de l’importance acquise par le christianisme, fondé tout entier sur la foi en cet homme reçu comme ressuscité d’entre les morts.

 

Cette foi est celle selon laquelle est écrit le livre qui nous parle de lui : le Nouveau Testament. Signalons cependant quelques témoignages extérieurs au milieu des disciples mentionnant Jésus :

 

 

Thallus le Samaritain selon Jules l'Africain

Historien païen dont les écrits qui datent de 52 sont perdus ; seuls quelques fragments cités par d'autres auteurs nous sont parvenus. Ainsi, Jules l'Africain, auteur chrétien des années 220 cite Thallus, à propos de l'obscurité qui a eu lieu lors de la crucifixion de Jésus :

"Thallus, au troisième livre de son Histoire explique cette obscurité par une éclipse, ce qui me parait inacceptable !"

 

Flavius Josèphe (37 - 97)

Prêtre, pharisien, il était chef militaire pendant la guerre contre Rome. Il s'est rendu au général romain Vespasien. Sa collaboration avec les Romains lui a valu d’être peu apprécié de ses contemporains juifs. Historien, il a écrit La guerre des Juifs (75-79), et Les antiquités juives (93) :

"...Jésus, qui était un homme sage, si toutefois on doit le considérer comme un homme, tant ses œuvres étaient admirables... Des chefs de notre nation l'ayant accusé devant Pilate, celui-ci le fit crucifier... Il leur apparut vivant et ressuscité le troisième jour..." (Antiquités 18.3.3)

"Anan le jeune, qui avait reçu le grand-pontificat,... réunit un sanhédrin, traduisit devant lui Jacques, frère de Jésus appelé le Christ, et certains autres, en les accusant d'avoir transgressé la loi, et les fit lapider." (Antiquités 20.8.1)

Des critiques (qui ne remettaient cependant pas en cause que Josèphe ait parlé de Jésus) ont été émises quant à l'historicité totale du passage des Antiquités 18.3.3. À ce jour, l'authenticité globale de ce passage n'est en général plus mise en doute, même s'il peut contenir des interpolations ("si on doit le considérer comme un homme", "il leur apparut vivant et ressuscité le troisième jour").

 

Manuscrit Syriaque n° 14658 du British Muséum (date de 73 environ)

Lettre envoyée par un Syrien nommé Mara Bar-Serapion, à son fils Serapion. Alors qu'il est en prison, il encourage son fils à poursuivre la sagesse, soulignant que ceux qui ont persécuté les sages ont eu des problèmes. Il prend comme exemple les morts de Socrate, Pythagore et du Christ. À propos du Christ il dit :

"... quel avantage les Juifs ont-ils gagné à exécuter leur roi sage ? Leur royaume fut anéanti peu après..."

 

Suétone (69 - 125)

Archiviste à la cour de l'empereur Hadrien. Disgracié en 122, il rédigera des ouvrages historiques :

"Comme les juifs ne cessaient de troubler la cité sur l'instigation d'un certain Chrestus, il (Claude) les chassa de Rome" (Vie de Claude, XXV.11). — Cf. Actes 18, 2 : "Claude avait ordonné à tous les Juifs de s’éloigner de Rome."

"Il livra aux supplices les Chrétiens, race adonnée à une superstition nouvelle et coupable" (Vie de Néron, XVI.3).

 

Tacite (55 - 118)

Il est considéré comme le plus grand historien de la Rome impériale.

Il décrit l'incendie de Rome en 64, et explique que les chrétiens sont devenus les boucs émissaires de Néron qui les accuse d'avoir provoqué l’incendie ; vers 116 il écrit :

"le nom de chrétien leur vient du nom de Christ, qui fut condamné sous le règne de Tibère, par le procureur Ponce Pilate,..." (Annales, 15.44)

 

Pline le Jeune (61 - 114)

Écrivain latin. Il était gouverneur de la Bithynie (au nord-ouest de la Turquie) en 112. Dans une lettre adressée à l'empereur Trajan, il lui demande conseil sur la façon de traiter les chrétiens :

"Ceux qui niaient être chrétiens ou l'avoir été, s'ils invoquaient des dieux selon la formule que je leur dictais et sacrifiaient par l'encens et le vin devant ton image que j'avais fait apporter à cette intention avec les statues des divinités, si en outre ils blasphémaient le Christ - toutes choses qu'il est, dit-on, impossible d'obtenir de ceux qui sont vraiment chrétiens -, j'ai pensé qu'il fallait les relâcher... [Ceux qui disaient qu'ils étaient chrétiens] affirmaient que toute leur faute, ou leur erreur, s'était bornée à avoir l'habitude de se réunir à jour fixe, avant le lever du soleil, de chanter entre eux alternativement un hymne au Christ comme à un dieu,..." (Lettres et Panégyrique de Trajan : X/96/5-7)

 

Lucien de Samosate (125 - 192)

Écrivain grec satirique. Il parle du Christ comme :

"Celui qui est honoré en Palestine, où il fut mis en croix pour avoir introduit ce nouveau culte parmi les hommes... Le premier législateur [des chrétiens] les a encore persuadés qu'ils sont tous frères. Dès qu'ils ont une fois changé de culte, ils renoncent aux dieux des Grecs, et adorent le sophiste crucifié dont ils suivent les lois." (Mort de Pérégrinus, paragraphe 11-13)

 

Celse (IIème ap J.C.) selon Origène

Philosophe platonicien. Il est romain et auteur du "Discours véritable", virulente attaque contre le christianisme. Il écrit :

"Vous nous donnez pour Dieu un personnage qui termina par une mort misérable une vie infâme".

On ne connaît ses écrits que par la réfutation qu'en fit Origène dans son livre Contre Celse (7,53).

 

Le Talmud

Le Talmud est composé de la Mishna (recueil de lois et traditions juives mises par écrit vers le IIème) et de la Guemara (commentaires de la Mishna). Le Talmud babylonien dont la rédaction a été achevée vers la fin du IVème siècle :

- ne met pas en doute la réalité historique de Jésus-Christ, mais

- présente Jésus comme le fils d’une prostituée juive et d’un soldat romain,

- dit que Jésus était transgresseur de la loi, pratiquant la magie, faisant fi des sentences des sages,

- dit que ses disciples guérissent les malades en son nom.

 

 

Textes peu nombreux, donc. Suffisants toutefois pour laisser à penser que la mise en question de l’historicité de la personne de Jésus n’est pas à l’ordre du jour dans l’Antiquité (s’il n’y avait pour les disciples rien à prouver de son existence, ils n’ont naturellement rien cherché à prouver : ce n’est vraisemblablement que cela qui permet aujourd’hui d’en douter !).

 

Cela dit, il n’y a pas dans ces textes-là de quoi faire un portrait de Jésus !

 

Il n’y a de texte qui permette de présenter Jésus que ceux issus du cercle des disciples, dont le Nouveau Testament est comme le noyau, et notamment les évangiles.

 

Or ni le Nouveau Testament en général, ni les évangiles en particulier n’entendent établir une biographie de Jésus. Ils entendent témoigner du Fils de Dieu fait homme. Ils sont le témoignage des disciples, témoignage qui se fonde sur leur foi à sa résurrection au dimanche de Pâques.

 

La mort n’a pas pu le retenir ! Voilà qui le désigne comme quelqu’un d’extraordinaire, quelqu’un venu de Dieu pour nous rencontrer, et pour traverser la mort et la vaincre pour nous.

 

Venu de Dieu vers nous. C’est cela qui est derrière cette question posée aux disciples : "vous, qui dites-vous que je suis ?" Une question qui suppose la rencontre personnelle du Fils de Dieu. Pour les disciples, ils se souviennent de cette question de la part d’un Jésus qui déjà étonnait ("il doit être un des prophètes revenu parmi nous" disent les foules).

 

Pierre répond : tu es "le Christ de Dieu". Pierre a perçu quelque chose de ce dont témoignent pour nous les évangiles.

 

Il ne s’agira donc pas pour les disciples de montrer l’historicité de leur maître, que personne n’a alors l’idée de mettre en doute, mais de redécouvrir dans les trois ans qu’ils ont passé avec lui le secret dévoilé pour eux au dimanche de Pâques.

 

Paul qui ne l’a pas connu avant sa mort et sa résurrection, insiste sur cela : "nous ne connaissons plus selon la chair" (2 Corinthiens 5, 16). Certains d’ailleurs, iront plus loin que Paul, disant que s’il est devenu homme, sa nature divine fait qu’il n’a pas pour autant été vraiment un homme comme nous ! (Et bien sûr, la littérature issue de cette idée nourrit ceux qui aujourd’hui mettent en question l’existence réelle de Jésus.)

 

Reste de la remarque de Paul — "nous ne connaissons plus selon la chair" — que la question de Jésus vaut pour chacun de nous, nous qui ne l’avons évidemment pas connu "selon la chair" : "qui dites-vous que je suis ?". Un appel à le découvrir chacun pour nous-mêmes au cœur de nos vies.

 

Déjà parmi les premiers disciples, ceux qui ne l’ont pas connu selon la chair ont dit, à la suite de ceux qui l’ont côtoyé :

 

Avec Jean-Baptiste : “Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde”.

Avec André : “Nous avons trouvé le Messie”.

Avec Nathanaël : “Maître, tu es le Fils de Dieu, le roi d’Israël”.

Avec les Samaritains : “Nous savons qu’il est véritablement le Sauveur du monde”.

Avec Pierre : “Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant”.

Avec Marthe : “Tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde”.

Avec Thomas : “Mon Seigneur et mon Dieu !”.

 

C’est désormais à nous qu’il pose la question :
"et vous, qui dites-vous que je suis ?"

 

RP 

 


* La semaine prochaine,
vendredi 1er février 2008 : «
Que dit la Bible ? »

 

 

 

 

<a href="http://ktrolpoup.zeblog.com/290009-kt-1ere-seance-qui-est-jesus-25-01-2008/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://ktrolpoup.zeblog.com/trackback.php?e_id=290009">aucun trackback</a>

KT + Programme

Par Rolpoup :: vendredi 25 janvier 2008 à 16:27 :: KT Plus





Qui est Jésus ?

Voilà une question que Jésus lui-même a posée à ses disciples :


« Qui dites-vous que je suis ? »

Cette question vous concerne-t-elle ?

L’Église réformée de France

à Antibes-Cagnes et Vence

vous invite à une série de rencontres conviviales

« KT + »


1ère des 8
rencontres


vendredi 25 janvier
de 19h à 21h30

au temple d’Antibes,

7 av. Niquet
autour d’un repas amicalement offert,

un parcours à la rencontre
de Jésus-Christ

« Et vous, qui dites-vous que je suis ? »
(Luc 9, 20)

Dates 1ère session (à 19 h)


Vendredi 25/01/2008 : Qui est Jésus ?

Vendredi 01/02/2008 : Que dit la Bible ?
Vendredi 08/02/2008 : Croyant et non pratiquant?

Vendredi 15/02/2008 : Jésus et nous

Dates 2ème session (à 19h)


Vendredi 29/02/2008 : Le départ de Jésus et sa vie avec nous
Vendredi 07/03/2008 : Nous sommes les membres du Ressuscité

Vendredi 14/03/2008 : La vie spirituelle

Dimanche 16/03/2008 à 10h15 : Être corps du Christ

 

 

 

 

<a href="http://ktrolpoup.zeblog.com/289995-kt-programme/">aucun commentaire</a> :: <a href="http://ktrolpoup.zeblog.com/trackback.php?e_id=289995">aucun trackback</a>
Page précédente / Page suivante

</td> </tr> <tr> <td colspan="2" id="pied"> Copyright © <a href="http://ktrolpoup.zeblog.com/">Côté KT</a> - Blog créé avec <a target="_blank" href="http://www.zeblog.com">ZeBlog</a> </td> </tr> </table> </div> </BODY> </HTML>